Contact à la Pommeraie - chambres d'hôtes et gîte
Contact à la Pommeraie - chambres d'hôtes et gîte
Localisation chambres et gîte Tarn

Plan du site et Partenaires | chambres d'hôtes & gite Tarn, location de vacances, séjours, week-end.
Contact à la Pommeraie - chambres d'hôtes et gîte

Quel était la vie d'autrefois à Couloubrac ?

          La population des Monts de Lacaune, dans le Tarn, était majoritairement rurale. L’élevage de bétail (vaches, brebis de Lacaune, cochons et volailles) fut probablement toujours présent sur le domaine de Couloubrac mais des traces témoignent d’une évolution de l’exploitation des lieux qui offre aujourd’hui un cadre de vacances paisibles et champêtres en chambres d’hôtes ou en gîte.


  

Du moulin à la maison de maître ?

Vous souhaitez en savoir plus sur la vie et métiers d'autrefois ?


Le musée de Rieumontagné

La maison de Payrac

Musée du Vieux Lacaune


photo : machine à vapeur (locomobile) à la maison de Payrac.

  

          Lors de la dernière rénovation de l’habitation, il a été trouvé, dans la cave, deux meules de moulin en grès rouge de l’Aveyron, ainsi que deux murs épais semblant constituer un canal.

 

          L’eau, toujours présente, vient d’une source dans le vallon. Elle pouvait être stockée par un système de six bassins successifs, que l’on peut encore deviner, et lâchée brusquement afin de pouvoir faire tourner une roue « à aubes ». De plus, les lieux sont dotés d’un ancien four à pain assez important, confirmant l’hypothèse du moulin.


          La cave serait donc la seule partie bâtie restante de cette ancienne utilisation des lieux. La bâtisse actuelle aurait été construite (il y a longtemps ...) à l'initiative d'un chirugien de Toulouse pour en faire sa résidence d'été.


  

Couloubrac, ancienne exploitation cidricole ?

          La région des Monts de Lacaune produisait des pommes et avait des variétés spécifiques pour résister à l'altitude et au climat. De nombreux vieux pommiers sont encore présent sur le domaine de Couloubrac.

          La fabrication du cidre nécessite de mélanger des pommes de variétés différentes car chaque variété apporte ses qualités, son parfum et sa saveur. Des pommes douces et riches en sucre donnent l’alcool, des pommes acides protègent la boisson des maladies, enfin des pommes amères, riches en tanins, activent la fermentation et donnent au cidre un goût prononcé.


          Maintenant, ces pommiers d'une centaine d'année, servent à la fabrication de jus de pommes que vous pourrez déguster au petit-déjeuner (en fonction des stocks disponnibles). Notre souhait est de renouveler ces vieux pommiers, ce que nous avons modestement commencé à faire à l'aide du pépiniériste Renaud Mauchoffé producteur d'arbres fruitiers (variétés anciennes) du Haut-Languedoc.